Sélectionner une page

Je suis une histoire, un roman en création.
Je suis et le personnage principal, et l’écrivain.
Libre d’écrire ce qu’il veut sur les pages encore blanches.
Libre de raturer, d’ajouter, de modifier ce qu’il veut sur les pages déjà pleines.
Dans cet ordre.
Parce ce ne sont pas les pages déjà pleines qui conditionnent les pages blanches.
Ce sont les pages blanches qui conditionnent les pages déjà pleines.

Retiens bien cela, car cela peut changer à tout jamais tes pages blanches.
Retiens bien cela, car cela peut changer à tout jamais le reste de ta vie…

On croit souvent que c’est notre passé qui fait ce que nous sommes aujourd’hui.
Il n’en est rien.
C’est mon futur qui fait ce que je suis aujourd’hui.
Gloups !
Oui.

La vie se construit à reculons.

Choisis la fin de ton roman, et écris les pages blanches en conséquence.
Choisis le personnage que tu veux être, et écris les pages blanches en conséquence.
Tout en raturant, ajoutant, modifiant les pages déjà pleines, en conséquence.
C’est TOI l’écrivain.

Ton passé n’est nullement figé. Il est juste le regard que tu portes sur lui.
As-tu le même regard sur ton passé que tes parents, que tes frères et sœurs ? Non.
As-tu le même regard sur ton passé que quand tu avais 5 ans, 10 ans, 20 ans ? Non.
Ton regard sur ton passé évolue avec toi.
Ton passé évolue avec toi.

En créant ton futur, tu choisis ton présent et tu modifies ton passé.
Tu es et le personnage principal, et l’écrivain.
Libre d’écrire ce que tu veux sur les pages encore blanches.
Libre de raturer, d’ajouter, de modifier ce que tu veux sur les pages déjà pleines.
Tu es une histoire, et ton propre roman…

Si tu veux créer ta vie, comme un roman...

Clique sur le bouton ci-dessous pour lire la suite.

... lis la suite